Musk accorde une “amnistie” aux comptes Twitter suspendus

Le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a déclaré qu’il accordait une “amnistie” aux comptes suspendus, ce qui, selon les experts de la sécurité en ligne, entraînera une augmentation du harcèlement, des discours de haine et de la désinformation.

L’annonce du milliardaire est intervenue après qu’il a demandé dans un sondage publié sur sa chronologie de voter sur la réintégration des comptes qui n’ont pas “enfreint la loi ou se sont livrés à des spams flagrants”.

Le oui a été de 72 %.

“Le peuple a parlé. L’amnistie commence la semaine prochaine. Vox Populi, Vox Dei”, a tweeté M. Musk en utilisant une expression latine signifiant “la voix du peuple, la voix de Dieu”.

M. Musk a utilisé la même expression latine après avoir publié un sondage similaire le week-end dernier avant de rétablir le compte de l’ancien président Donald Trump, que Twitter avait interdit pour avoir encouragé l’insurrection du Capitole le 6 janvier 2021.

M. Trump a déclaré qu’il ne reviendrait pas sur Twitter, mais n’a pas supprimé son compte.

De tels sondages en ligne sont tout sauf scientifiques et peuvent facilement être influencés par des bots.