Vladimir Poutine et le chinois Xi Jinping rencontrent le sommet de l’OCS à Samarcande.

Vladimir Poutine et le président de la République populaire de Chine Xi Jinping ont eu des entretiens bilatéraux en marge du sommet de l’OCS à Samarcande.

Président de la Russie Vladimir Poutine : Camarade Xi Jinping, mon cher ami,

collègues chinois,

C’est un plaisir de vous accueillir à la réunion.

Je voudrais souligner que le président et moi nous sommes rencontrés à Pékin pendant les Jeux olympiques il y a six mois, et de nombreux événements se sont produits depuis lors. Le monde change rapidement mais il y a une chose qui reste inchangée. Je fais référence à l’amitié entre la Chine et la Russie et, au sens plein du terme, à nos bonnes relations de partenariat stratégique global. Et nous continuons à renforcer ces relations.

En avance sur le 20e Congrès du Parti communiste chinois, prévu pour octobre de cette année, je voudrais vous souhaiter, camarade président, un nouveau succès dans la mise en œuvre du plan à grande échelle pour le développement dynamique de la nation chinoise.

L’interaction interétatique russo-chinoise peut être considérée comme un modèle. Le tandem de politique étrangère de Moscou et de Pékin joue un rôle clé pour assurer la stabilité mondiale et régionale. Ensemble, nous soutenons la construction d’un ordre mondial juste, démocratique et multipolaire fondé sur des règles internationales et le rôle central des Nations unies, et non sur certaines règles que quelqu’un a inventées et tente d’imposer aux autres sans même expliquer de quoi il s’agit.

En général, je dois dire que les tentatives de créer un monde unipolaire ont acquis ces derniers temps une configuration absolument laide et qu’elles sont absolument inacceptables pour l’écrasante majorité des États de cette planète.

Nous apprécions la position équilibrée de nos amis chinois face à la crise ukrainienne. Nous comprenons vos questions et vos préoccupations à cet égard. Au cours de la réunion d’aujourd’hui, nous expliquerons certainement en détail notre position sur cette question, bien que nous en ayons déjà parlé auparavant.

Pour notre part, nous avons fermement, dans la pratique, respecté le principe d’une seule Chine. Nous condamnons les provocations mises en scène par les États-Unis et leurs satellites dans le détroit de Taiwan. Nous en avons discuté avec le président du Parlement, le président [of the Standing Committee of the National People’s Congress] Li Zhanshu à Vladivostok il y a peu de temps.

Les liens multiformes entre nos pays se développent. L’année dernière, le commerce a augmenté de 35 % pour atteindre plus de 140 milliards de dollars. Au cours des sept premiers mois de cette année, nos échanges ont encore augmenté de 25 %. Je suis convaincu que d’ici la fin de l’année, nous atteindrons de nouveaux records et, à court terme, comme convenu, nous porterons notre commerce annuel à 200 milliards de dollars ou plus.

Demain, nous participerons à une réunion du Conseil des chefs d’État de l’OCS. Notamment, après une interruption de trois ans causée par la pandémie, il se tiendra en personne, ce qui est particulièrement important à ce stade, car notre objectif est d’assurer un renforcement global de l’OCS en tant que plate-forme d’interaction constructive et productive. .

L’OCS comprend des pays aux traditions culturelles et civilisationnelles, aux objectifs de politique étrangère et aux modèles de développement nationaux différents. Cependant, fonder notre travail sur les principes d’égalité et d’avantages mutuels, respecter la souveraineté de chacun et s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures nous a permis de faire de cette organisation un mécanisme efficace de coopération multilatérale.

C’est la plus grande organisation régionale du monde qui couvre une vaste zone géographique et représente environ la moitié de la population de la planète.

Je suis convaincu que la réunion d’aujourd’hui donnera un nouvel élan à l’approfondissement du partenariat stratégique russo-chinois tant au niveau bilatéral qu’international.

Merci.

Président de la Chine Xi Jinping : Monsieur le Président, mon cher vieil ami,

Je suis content de te revoir.

En février, nous avons pris plaisir à la célébration conjointe du début du printemps et de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, ainsi qu’à notre discussion sur les plans ambitieux d’expansion des relations sino-russes.

Au milieu de la pandémie, nous continuons à maintenir des contacts stratégiques efficaces, notamment par le biais d’appels téléphoniques.

Face aux formidables changements mondiaux en cours qui n’ont jamais été vus dans l’histoire, nous sommes prêts à travailler avec nos collègues russes pour donner l’exemple de ce qu’est une puissance mondiale responsable et assumer le leadership afin d’amener le monde en évolution rapide sur une voie d’un développement durable et positif.

Je voudrais saisir cette occasion pour dire que je suis prêt à échanger avec vous sur l’agenda bilatéral, ainsi que sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Attribution: Président de la Russie en dessous de Creative Commons Attribution 4.0 International