Le pape François compare l’invasion de l’Ukraine par la Russie aux famines massives de l’ère stalinienne

Le pape François a comparé mercredi l’invasion de l’Ukraine par la Russie à une famine brutale de l’ère stalinienne dans l’une de ses condamnations les plus sévères à ce jour, rapporte le New York Times.

Piloter l’actualité : Lors de son audience générale hebdomadaire à St. Place Saint-Pierre, le pape a demandé samedi aux Ukrainiens de commémorer “le terrible génocide de l’Holodomor, l’extermination par la faim de 1932-33 provoquée artificiellement par Staline”.

  • “Prions pour les victimes de ce génocide et prions pour tous les Ukrainiens, les enfants, les femmes et les personnes âgées, les bébés qui souffrent aujourd’hui du martyre de l’agression”, a-t-il déclaré.
  • “Prions pour la paix dans le monde et pour la fin de tous les conflits, avec une pensée particulière pour les terribles souffrances du cher peuple martyr d’Ukraine.”
  • Le quatrième samedi de novembre marque la Journée nationale du souvenir de l’Holodomor en Ukraine.

L’histoire: Entre 1932 et 1933, des millions d’Ukrainiens ont été tués en Ukraine soviétique au milieu de l’Holodomor, une famine organisée par le gouvernement de Joseph Staline.

  • La famine massive visait à anéantir toute tentative de recherche de l’indépendance de l’Ukraine, selon les experts.
  • Au plus fort de la famine, plus de 25 000 personnes mouraient chaque jour, selon le Musée national du génocide de l’Holodomor, basé à Kyiv.

La grande image: Près de 6 600 civils ukrainiens ont été tués depuis le début de l’invasion russe, a annoncé lundi le Bureau des droits de l’homme de l’ONU. Cette estimation est probablement bien inférieure aux chiffres réels.

Aller plus loin: La Russie insiste sur le fait que la guerre en Ukraine se poursuivra “jusqu’à ce que tous les objectifs” soient atteints

Lien source