Le ministre doit déposer une déclaration sur les attaques visant des postes de police

Les députés ont exigé une déclaration du gouvernement sur les attaques sporadiques contre différents postes de police à travers le pays.

Évoquant une question de procédure lors de la plénière du jeudi 22 novembre 2022, le député de Kalungu West, l’hon. Joseph Ssewungu, a exigé que le gouvernement fournisse une déclaration complète sur les attaques continues contre les postes de police.

Selon Ssewungu, les attaques deviennent incontrôlables, et pourtant le gouvernement n’a pas réglé l’affaire.

“Ces personnes qui attaquent prennent des armes à feu et tout – mais les informations que nous avons entendues de l’IGP adjoint sont qu’il connaît ces personnes mais qu’il ne les arrête pas et que le vice continue”, a-t-il déclaré.


Selon Ssewungu, le ministre de l’Intérieur doit faire une déclaration à ce sujet, car cela peut semer la discorde dans le pays et déstabiliser la sécurité.

Le whip en chef du gouvernement, l’hon. Denis Obua, a condamné les attaques et a déclaré que les forces de sécurité enquêtaient sur les attaques.

“Aujourd’hui peut être un poste de police mais demain peut être votre résidence ou ma résidence et nous devons donc le condamner parce que nous croyons aux moyens pacifiques”, a-t-il déclaré.

Le vice-président Thomas Tayebwa a demandé que le ministre de l’Intérieur fasse une déclaration le 30 novembre 2022 sur les attaques sporadiques.

Il y a eu plusieurs attaques par des personnes armées contre des installations de la police où les assaillants ont visé des armes à feu.

Le 23 novembre, des criminels armés présumés ont tenté de faire une descente au poste de police de Nakulabye à Kampala.

Le mercredi 23 novembre 2022, deux armes à feu et un appel radio ont été volés dans le district de Mbale lorsque des voyous inconnus ont fait irruption dans le poste de police de Bungokho.

Plus de 11 armes à feu doivent encore être récupérées suite aux nombreuses attaques de ces derniers mois.

Avez-vous une histoire dans votre communauté ou une opinion à partager avec nous : Écrivez-nous à Editorial@watchdoguganda.com