La migration nette annuelle au Royaume-Uni atteint un record de plus de 500 000

LONDRES –

La migration nette vers le Royaume-Uni a atteint un niveau record d’environ 504 000 au cours de l’année jusqu’en juin 2022, ont montré jeudi des statistiques officielles, tirées par une augmentation du nombre de ressortissants de pays tiers.

L’Office des statistiques nationales (ONS) a déclaré qu’une reprise des voyages après le COVID-19 et une augmentation des arrivées d’étudiants internationaux qui avaient étudié à distance pendant la pandémie avaient contribué à la hausse.

On estime que 1,1 million d’immigrants de longue durée sont arrivés au cours de la période, soit 435 000 de plus que l’année précédente. La plus grande proportion de ceux qui quittaient la Grande-Bretagne étaient des ressortissants de l’UE.

Trois nouveaux régimes de visas – pour les Ukrainiens, les Afghans et les ressortissants britanniques de Hong Kong – ont ajouté environ 138 000 au nombre d’arrivées.

“Une série d’événements mondiaux ont eu un impact sur les schémas de migration internationale au cours des 12 mois jusqu’en juin 2022. Pris ensemble, ils étaient sans précédent”, a déclaré Jay Lindop, directeur du Centre ONS pour la migration internationale.

“La migration en provenance de pays non membres de l’UE, en particulier les étudiants, est à l’origine de cette augmentation”, a ajouté Lindop. “Les nombreux facteurs indépendants les uns des autres qui contribuent à la migration à l’heure actuelle signifient qu’il est trop tôt pour dire si cette image sera maintenue.”

Les inquiétudes concernant l’impact de l’immigration ont été l’un des principaux moteurs du vote britannique de 2016 pour quitter l’UE. À l’époque, le Premier ministre David Cameron avait échoué pendant plusieurs années à atteindre un objectif de migration nette de moins de 100 000 par an.

L’ONS a déclaré que les chiffres de l’immigration et de la migration nette, qui n’incluent pas ceux qui arrivent par des routes clandestines telles que sur de petits bateaux à travers la Manche, étaient les plus élevés depuis qu’il a commencé à collecter des statistiques sur la migration en 1964. Le record précédent pour la migration nette était juste plus de 330 000 en 2015.

Un porte-parole de Rishi Sunak a déclaré que le Premier ministre était “pleinement engagé” à faire baisser les chiffres globaux.

“Nous envisageons toutes les options pour nous assurer que le système d’immigration fonctionne”, a-t-il déclaré.

Le parti travailliste d’opposition a déclaré que les chiffres montraient que le gouvernement avait mal géré les systèmes d’immigration et d’asile et “avait complètement échoué à maîtriser”.

LUTTER CONTRE L’IMMIGRATION ILLÉGALE

Les niveaux de migration ont de nouveau fait la une des journaux en Grande-Bretagne ces dernières semaines, certains chefs d’entreprise ayant appelé le gouvernement à libéraliser l’immigration pour aider à stimuler la croissance. Cela a été rejeté par Sunak qui a plutôt souligné la nécessité de lutter contre l’immigration illégale pour renforcer la confiance dans le système de migration.

Sunak et la ministre de l’Intérieur Suella Braverman ont également subi des pressions pour faire plus pour empêcher les migrants illégaux de faire des voyages périlleux à travers la Manche, avec des critiques sur les conditions dans un centre de traitement surpeuplé dans le sud de l’Angleterre et un attentat à la bombe incendiaire sur un site similaire à proximité.

Plus tôt ce mois-ci, la Grande-Bretagne a signé un accord avec la France pour intensifier ses efforts pour arrêter les migrants.

Les chiffres publiés par le gouvernement jeudi ont montré que 33 029 personnes ont été détectées arrivant par de petits bateaux à travers la Manche entre janvier et septembre de cette année, 61% de celles arrivant au cours de l’été entre juillet et septembre.

Le mois d’août a vu le plus grand nombre d’arrivées de petits bateaux de tous les mois depuis la collecte des données, a-t-il déclaré.

6 371 autres personnes sont arrivées par d’autres moyens irréguliers au cours des neuf premiers mois de l’année, a indiqué le gouvernement.


Reportage de Sachin Ravikumar et Farouq Suleiman, Montage par Kylie MacLellan, Kate Holton, Kirsten Donovan