Le podcast de la culture catholique : Ep. 67 – “Pourquoi je ne suis plus une féministe catholique”

21 février 2020

Après avoir grandi immergée dans le féminisme et une paroisse dissidente qui l’a laissée profondément malheureuse, Melody Lyons a trouvé la vérité et la guérison dans la plénitude de l’enseignement du Christ sur l’homme et la femme. Pourtant, après des décennies à ne plus se considérer comme une féministe, elle a commencé à se décrire comme une “féministe catholique” afin de trouver un terrain d’entente avec les femmes laïques.

Melody s’est récemment rendu compte que cette stratégie est contre-productive. Pire encore, le “féminisme catholique” d’aujourd’hui, ostensiblement conçu pour être compatible avec la foi, commence à ressembler étrangement à la vieille garde dissidente avec laquelle elle a grandi.

Melody rejoint l’émission pour discuter de sa conversion, de la spiritualité déviante du féminisme et de la popularité renouvelée des dissidents des décennies passées parmi les jeunes “influenceuses” catholiques.

Elle explique également comment elle a trouvé la liberté dans Pope St. Les écrits de Jean-Paul II sur les femmes, et comment ses rares références rhétoriques au “véritable féminisme” ont été mal interprétées pour justifier la création d’un mouvement plus enraciné dans la pensée laïque que dans le Christ.

Le message central de Melody : L’Evangile suffit.

Contenu

[1:08] Le parcours de Melody et son travail en tant que mère, blogueuse et conférencière

[2:11] Le contexte à partir duquel son article de blog, “Pourquoi je ne suis plus une féministe catholique”, est né

[8:14] L’éducation de Melody dans un foyer féministe divorcé et une église dissidente

[9:53] Le féminisme n’est pas seulement politique, il est forcément spirituel

[17:02] Guerre de tous contre tous contre. l’objectif revendiqué d’égalité

[21:04] La conversion de Melody au véritable catholicisme par l’intermédiaire de son mari et de St. Jean-Paul II

[29:23] Tentative des féministes catholiques de coopter le mouvement pro-vie

[35:24] Les dangers de certains influenceurs des réseaux sociaux

[38:25] La tentative ratée de trouver un terrain d’entente entre féministes catholiques et laïques

[41:58] La subordination progressive de la foi à la pensée mondaine après l’adoption du féminisme catholique

[44:30] La réponse de Melody à la conviction que le féminisme est nécessaire dans notre contexte historique

[48:53] La nature intimidante du féminisme et sa pression sur les hommes

[50:36] Comment les hommes peuvent influencer positivement les femmes dans leur vie

[55:44] La réponse au message de Melody

Liens

Melody Lyons, “Pourquoi je ne suis plus une féministe catholique” https://www.theessentialmother.com/blog-2/why-i-am-not-a-catholic-feminist

Melody Lyons sur Instagram https://www.instagram.com/theessentialmother/

Mélodie Lyons sur Twitter https://twitter.com/TheEssentialM

Ce podcast est une production de CatholicCulture.org. Si vous aimez le spectacle, pensez à nous soutenir ! http://catholicculture.org/donate/audio