LE COMPOSÉ DE VIN ROUGE PEUT AVOIR DES EFFETS ANTI-STRESS

Le resvératrol, substance végétale, filtre les effets anti-stress en obstruant l’articulation d’une enzyme associée au contrôle de la tension dans l’esprit, selon une toute nouvelle étude menée sur des souris.

Les recherches sur l’éclairage des gouttes dans exactement comment le resvératrol affecte les procédures neurologiques. “Le resvératrol pourrait être en fait une alternative efficace aux médicaments pour traiter les patients souffrant d’anxiété, de stress et d’anxiété”, déclare le co-auteur principal Ying Xu, enseignant partenaire de recherche à l’Institut de pharmacie ainsi qu’aux sciences pharmaceutiques.

Selon l’Organisation du stress et de l’anxiété ainsi que de l’anxiété des États-Unis, l’anxiété ainsi que les conditions de stress et d’anxiété affectent 16 000 ainsi que 40 000 personnes spécifiquement dans les conditions unifiées.

comprendre sedera raih sukseks bermain

RESVERATROL ET STRESS

Le resvératrol, dont l’étude a en fait lié à une variété d’avantages pour la santé et le bien-être, est en fait une substance dans la couche de peau ainsi que des graines de raisins ainsi que des baies. Bien qu’une étude ait déterminé que le resvératrol avait des effets antidépresseurs, le lien du composé avec la phosphodiestérase 4 (PDE4), une enzyme qui a un effet sur la corticostérone, un agent hormonal de tension, n’était en fait pas identifié.

La corticostérone contrôle la réaction du corps face à la tension. Une tension excessive, cependant, peut facilement entraîner la distribution de quantités extrêmes de l’agent hormonal dans l’esprit ainsi que, éventuellement, l’augmentation de l’anxiété ou même de diverses autres conditions psychologiques.

Ces connexions physiques non identifiées créent un traitement médicamenteux compliqué. Les antidépresseurs actuels se concentrent plutôt sur le travail de la sérotonine ou même de la noradrénaline dans l’esprit, mais seulement un tiers des patients et de l’anxiété entrent en rémission complète en réaction à ces médicaments, déclare Xu.

Dans leur affaire avec des souris, les scientifiques ont montré que la PDE4, qui provoque des quantités extrêmes de corticostérone, déclenche la dépression ainsi que des habitudes anxiogènes.

L’enzyme réduit l’adénosine monophosphate cyclique – une molécule porteuse qui indique des modifications physiques telles que le service tissulaire, l’altération, le mouvement et la mort – dans le système corporel, entraînant des modifications corporelles dans l’esprit.

Le resvératrol a montré des effets neuroprotecteurs par rapport à la corticostérone en inhibant l’articulation de la PDE4. L’étude de recherche jette les bases de l’utilisation de la substance dans des antidépresseurs uniques.

Bien qu’un verre de vin rouge ou blanc contienne du resvératrol, la consommation d’alcool présente différents risques pour la santé et la santé, notamment la dépendance.

L’examen apparaît dans la revue Neuropharmacology. Des scientifiques supplémentaires venant du Collège de Buffalo ainsi que du Collège clinique de Xuzhou en Chine ont ajouté à la fonction.