L’Arabie saoudite bat l’Argentine et Messi dans la surprise de la Coupe du monde au Qatar

Lionel Messi se tenait les mains sur les hanches près du cercle central, l’air impassible alors que les joueurs saoudiens en liesse couraient dans toutes les directions autour de lui après avoir marqué l’un des plus grands bouleversements de la Coupe du monde contre l’Argentine.

Le champion sud-américain et l’un des favoris du tournoi a perdu 2-1 contre l’Arabie saoudite mardi, dans un départ dégonflant pour M. La quête de Messi pour remporter le seul titre majeur qui lui a échappé.

Le retour de l’Arabie saoudite rejoint la liste des autres grands bouleversements de la Coupe du monde : la victoire 1-0 du Cameroun sur une équipe argentine dirigée par Diego Maradona lors du match d’ouverture de la Coupe du monde 1990, la victoire 1-0 du Sénégal sur le tenant du titre la France lors de l’ouverture du tournoi de 2002, ou les États-Unis battant l’Angleterre par le même score en 1950.