Le podcast de la culture catholique : Ep. 69 – Poésie des martyrs anglais

6 mars 2020

En 1581, un jeune Anglais nommé Henry Walpole assiste à l’exécution du jésuite Edmund Campion. Alors que Campion était pendu, tiré et écartelé, Walpole se tenait suffisamment près pour être éclaboussé de son sang sacré. Bien que la renommée de Campion en Angleterre soit déjà grande, Walpole l’amplifiera encore avec un magnifique et long poème, qui devint extrêmement populaire parmi les catholiques anglais – si populaire que l’homme qui imprima le livre eut les oreilles coupées en guise de punition.

Dans son poème, Walpole écrit :

Nous ne pouvons pas craindre un tourment mortel, nous,

Le sang de ce martyr a humidifié tous nos cœurs,

Dont les quartiers séparés quand nous avons la chance de voir

Nous apprenons à jouer les rôles du chrétien constant.

C’était plus qu’un jeu de mots : deux ans après la mort de Campion, Walpole devint prêtre et fut lui-même pendu pour sa foi en 1595.

St. Henry Walpole n’était pas le seul martyr à écrire des poèmes. Les XVIe et XVIIe siècles ont produit un certain nombre d’hommes dont la foi courageuse s’est accompagnée d’un savoir et d’un talent littéraire prodigieux. St. Thomas More a écrit des poèmes en languissant dans la Tour de Londres. Un autre martyr jésuite, St. Robert Southwell , a puissamment influencé le mouvement ultérieur de la «poésie métaphysique», y compris les plus grands poètes protestants des siècles suivants, tels que George Herbert et John Donne.

La poésie des martyrs anglais a été rassemblée dans une anthologie intitulée Lyre martyre. Benedict Whalen, l’éditeur de la deuxième édition, se joint à Thomas pour discuter de ces auteurs, avec James T. Majewski de Catholic Culture Audiobooks interprétant plusieurs de leurs œuvres.

Contenu

[2:08] Les circonstances historiques/littéraires/éducatives qui nous ont donné une période de poètes martyrs

[7:23] Leur influence en tant que poètes dans les siècles suivants

[10:26] St. Épître préliminaire de Robert Southwell sur le but de la poésie

[12:58] Tous les poètes de la première édition de l’anthologie ont depuis été béatifiés ou canonisés

[14:29] Les martyres des saints jésuites Edmund Campion et Henry Walpole

[17:43] St. Henry Walpole, “Sur le martyre de M. Edmund Campion”

[30:23] La tradition de méditer sur les quatre dernières choses

[33:08] St. Philip Howard, comte d’Arundel, “Méditation sur le ciel”

[37:43] St. Les premiers poèmes de Thomas More écrits pour les occasions courtoises

[40:11] Les poèmes de More écrits dans la Tour de Londres : “Lewis the Lost Lover” et “Davy the Dicer”

[44:17] Le thème de la Fortune dans la philosophie et la poésie médiévales et de la Renaissance

[47:12] L’influence des classiques latins sur les vers anglais

[49:16] L’influence de More sur la prose anglaise

[51:29] La vie et l’oeuvre de St. Robert Southwell

[54:36] St. Robert Southwell, “Le bébé brûlant”

[59:39] “Un enfant mon choix”

[1:05:27] Densité conceptuelle et sonore de Southwell : extraits de “The Nativity of Christ” et “Look Home”

[1:09:13] “Je meurs vivant”

[1:12:52] “La plainte de Marie-Madeleine à la mort du Christ”

[1:16:30] L’histoire remarquable de St. Le martyre de Robert Southwell

[1:26:10] L’annexe de cette édition de Lyre martyre

Liens

Lyre martyre https://www.clunymedia.com/product/lyra-martyrum/

Benoît Whalen https://www.hillsdale.edu/faculty/benedict-whalen/

Livres audio de la culture catholique https://www.catholicculture.org/audiobooks

Ce podcast est une production de CatholicCulture.org. Si vous aimez le spectacle, pensez à nous soutenir ! http://catholicculture.org/donate/audio