J’ai utilisé la période du coronavirus pour écrire des chansons plus étonnantes – Akwaboah

Instrumentiste, auteur-compositeur et interprète aux multiples talents, Akwaboah Jnr. a révélé à Amansan Krakye sur GBC Radio Central surveillé par MyNewsGh.com qu’il a utilisé les temps de pandémie de coronavirus pour écrire beaucoup de chansons incroyables.

Alors que de nombreux artistes se plaignent des difficultés et des épreuves que la pandémie de coronavirus leur a apportées, Akwaboah Jnr. a plutôt utilisé les opportunités dans les difficultés à son avantage.

“Cela a certainement eu des effets sur nous tous parce que notre président a interdit les rassemblements publics. Ce sont des spectacles que nous jouons pour gagner de l’argent pour nous nourrir, donc l’interdiction nous a affectés d’une manière ou d’une autre à cause du simple fait que vous ne pouvez pas sortir pour jouer”.

Il a révélé que comparé à d’autres artistes qui ont souvent envie de sortir pour faire la fête, il est une personne d’intérieur réservée qui concentre normalement ses efforts sur l’écriture de bonnes chansons pour le plaisir d’écoute de ses followers.

“Mais en ce qui me concerne, je suis vraiment une personne d’intérieur, donc j’ai consacré beaucoup de temps à écrire des chansons plus incroyables et à faire d’autres choses intéressantes. Alors oui le coronavirus a eu un effet sur nous mais en termes de musique et d’affaires, j’ai vraiment profité de ces temps de pandémie”.

Le hitmaker “numéro un”, Akwaboah Jnr. a lancé sa carrière musicale en 2013, mais en avril 2010, il a remporté le prix de l’auteur-compositeur de l’année aux Ghana Music Awards pour avoir écrit «Ayeyi Ndwom» de SP Kofi Sarpong, qui est devenu un succès instantané.

Source : Mon nouveau Gh