Le Bangladesh va construire un mémorial de guerre autonome pour les soldats indiens tués par Pak en 1971

Dans une décision importante, le Bangladesh a décidé de construire un monument pour les soldats indiens morts en 1971 pendant la lutte du pays pour l’indépendance du Pakistan.

Cela survient au milieu des efforts de Dhaka pour renforcer les liens avec l’Inde malgré les récents efforts de Pékin et d’Islamabad pour la courtiser.

Lire la suite : Pour rendre l’Inde plus autonome, Rajnath Singh lancera demain “Atmanirbhar Bharat Saptah”

Le ministre de la libération de la guerre du Bangladesh, Mozammel Haque, en a fait l’annonce vendredi.

“Nous construisons le monument qui coïncide avec le 50e anniversaire de notre indépendance”, a déclaré un porte-parole du ministère, citant Haque, lorsque le haut-commissaire indien sortant Riva Ganguly Das l’a rencontré. L’envoyé indien a déclaré au ministre que “certaines personnes sont prêtes à diffuser des informations trompeuses dans le but d’aggraver les relations entre les voisins immédiats, mais les relations entre le Bangladesh et l’Inde ne sont pas si fragiles”, ont indiqué des sources informées.

Le gouvernement Hasina a sélectionné 3,5 acres à Ashuganj dans le district de Brahmanbaria, à la frontière de Tripura, en raison de son importance dans la guerre de libération de 1971. La conception architecturale reflétera le lien entre les voisins, ont déclaré à ET des responsables du gouvernement du Bangladesh.

Lire la suite: Les forces de l’APL organisent des exercices d’atterrissage au milieu des provocations militaires américaines

“Le site qui a été sélectionné a une signification historique… L’armée indienne a mené des batailles décisives avec l’armée pakistanaise en 1971 avec nos combattants de la liberté (bangladais) à Ashuganj”, a déclaré un responsable, ajoutant que la construction devait commencer ce mois-ci. année et serait achevée dans les deux prochaines années.

Le Bangladesh a un mémorial national à la périphérie de Dhaka pour tous les martyrs de 1971, mais celui qui est proposé est destiné uniquement aux soldats indiens, a déclaré un autre responsable. L’esprit de 1971 et la camaraderie entre l’armée indienne et ses combattants de la liberté ont toujours été chéris, a souligné le responsable.

L’envoyé indien aurait également demandé à Haque de prendre des initiatives pour traduire des livres sur la guerre de libération en hindi. Cela contribuerait à une plus large diffusion de la guerre parmi la grande population de langue hindi en Inde.

Le Bangladesh avait auparavant félicité des soldats et des vétérans indiens et honoré à titre posthume l’ancien Premier ministre Indira Gandhi et plusieurs autres Indiens distingués pour leur rôle dans la guerre de libération.

Lire la suite: La nuit de l’IAF survole Chinook au-dessus de DBO alors que l’APL renforce ses troupes dans l’Aksai Chin occupé

(Source : economictimes.indiatimes.com)