Enquête du Sénat sur le décaissement inégal de prêts de 500 milliards de nairas par DBN

Le Sénat a mis en place un comité ad hoc pour enquêter sur le versement inégal présumé d’un prêt d’un demi-billion de nairas aux six zones géopolitiques par la Banque de développement du Nigéria (DBN).

La résolution faisait suite à une motion présentée par Mohammed Ndume (APC-Borno) et coparrainée par Ibrahim Bomai (APC Yobe) lors de la plénière de mercredi.

Le comité doit être présidé par le président du comité sénatorial des banques, des assurances et des autres institutions financières, Sani Musa.

Les autres membres du comité sont Ibrahim Danbaba (PDP-Sokoto), Ayo Akinyelure (PDP-Ondo), Matthew Urhoghide (PDP-Edo), Uche Ekwunife (PDP-Anambra), Sadiq Umar (APC-Kwara) et M. Ndume.

Le comité a deux semaines pour soumettre son rapport au Sénat. La chambre haute a également exhorté la banque à assurer le décaissement équitable du prêt dans les six zones géographiques du pays. “Nous exhortons la banque à étendre ses facilités de prêt au-delà des cinq secteurs déjà capturés”, a-t-il déclaré.

Présentant la motion, M. Ndume a déclaré que les cinq principaux secteurs considérés pour le prêt étaient le pétrole et le gaz (42,0 %), la fabrication (16,0 %), l’agriculture, la foresterie et la pêche (7,2 %), le commerce et le commerce (6,3 %). cent) et le transport et l’entreposage (3,5 pour cent).

A LIRE AUSSI: CBN ordonne aux banques commerciales de commencer les opérations du samedi jusqu’au 31 janvier 2023

Il a allégué qu’il y avait une énorme disparité et un décaissement inégal d’un prêt d’un demi-billion de nairas aux six zones géopolitiques et États du pays en 2021 par la DBN.

Il a mentionné Lagos comme le principal bénéficiaire avec 47% du prêt total tandis que toute la région du nord a obtenu 11%.

Le législateur a déclaré: “Le rapport statutaire intégré annuel 2021 de la banque obtenu le 13 juillet sur le site Web de l’organisation indique que la banque a été en mesure de débourser un prêt d’une valeur de 483 000 000 000 N, dont seulement 11% sont allés au 19 États du nord du Nigeria, tandis que 47 % sont allés à Lagos seulement. » le vice-président du sénat, Ovie omo agege, qui a présidé la plénière, avec le soutien des sénateurs, a adopté la motion à l’unanimité.

SOURCE : Temps de prime