Les syndicats d’enseignants ne doivent pas obéir à la décision du président Akuffo Addo concernant la réouverture des écoles

Le syndicat des enseignants du Ghana a décidé de contester la réouverture des écoles par le gouvernement si elle est mise en œuvre.

Ils ont déclaré que si le délai de fermeture de toutes les écoles publiques et privées, qui est le 31 mai 2020, n’est pas prolongé et que le régime Akuffo décide plutôt de rouvrir les écoles, ils n’accepteront pas.

En regardant l’augmentation exponentielle de la pandémie et les écoles étant le lieu où les étudiants et les enseignants s’associent la plupart du temps, ils n’exposeront pas les étudiants et leur personnel à un tel danger

Actuellement, les cas du Ghana approchent les 6 000. Le virus mortel devient grave dans le pays et de telles décisions seront irrationnelles.