Ukraine EN DIRECT : Les forces ukrainiennes pourraient être de retour en Crimée fin décembre Monde | Nouvelles

Il n’est pas prévu d’expulser l’ambassadeur de Russie d’Irlande, a déclaré le ministre des Affaires étrangères du pays.

Simon Coveney s’exprimait après qu’il a été confirmé que 52 représentants clés de l’Irlande avaient été placés sur une liste de sanctions pour avoir exprimé ce que le Kremlin qualifiait de “sentiment russophobe”.

Six hauts responsables politiques ont été nommés, dont Taoiseach Micheal Martin, Tanaiste Leo Varadkar et M. Coveney.

M. Coveney a déclaré qu’il s’agissait essentiellement d’une liste de la plupart des politiciens du Fine Gael et du Fianna Fail interdits de voyage en Russie.

Il a déclaré qu’il n’y avait aucune suggestion de risque pour leur sécurité, ajoutant qu’aucun des 52, à sa connaissance, n’avait l’intention de se rendre en Russie de si tôt.

S’exprimant au Fine Gael Ard Fheis à Athlone samedi matin, M. Coveney a déclaré qu’à son avis, l’Irlande devrait adopter une position très ferme sur la guerre en Ukraine et ne pas être neutre.

“Nous devrions appeler la Russie pour l’illégalité de ce qu’elle fait, la brutalité de ce qu’elle fait et nous l’avons fait sur toutes les plateformes que nous pouvions, que ce soit au Conseil de sécurité, que ce soit dans l’UE mais également sur une base bilatérale avec la Russie », a-t-il déclaré.