L’Iran dit que sa réponse à la résolution du conseil d’administration de l’AIEA est “décisive”

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, a réagi à la décision des quatre pays que sont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne de proposer une résolution contre la République islamique à l’AIEA.

“Il ne fait aucun doute qu’en cas de ratification de la résolution, la réponse de Téhéran sera décisive et efficace”, a déclaré Kanaani.

“La République islamique d’Iran condamne la décision des États-Unis et des trois pays européens que sont le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne de proposer une résolution anti-iranienne au Conseil des gouverneurs de l’AIEA et la rejette comme inacceptable et nulle”, a ajouté Kanaani. .

“Au cours des dernières semaines, la délégation de l’Organisation atomique d’Iran a tenu des pourparlers et interagi avec le directeur général de l’AIEA, avec une perspective progressiste, pour trouver une solution pratique pour résoudre les sujets compliqués et techniques sur les garanties. Cela ne laisse aucune raison justifiable et technique ou sauvegarde d’urgence pour déposer une résolution contre l’Iran”, a ajouté le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

“Il ne fait aucun doute que les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, en tant que principaux parrains de cette résolution anti-iranienne, ont abusé de la situation récente et ont proposé la ratification de cette résolution au Conseil des gouverneurs uniquement avec le motif et le but d’exercer une pression politique sur l’Iran, ce qui affectera négativement le processus de résolution technique des problèmes cités par l’agence », a souligné Kanaani.

“La République islamique d’Iran est attachée à la mise en œuvre de l’accord de garanties généralisées et à la poursuite de la coopération avec l’agence dans le cadre du même accord. Il ne faut cependant pas oublier que la poursuite de la mise en œuvre des garanties et les activités de vérification à grande échelle de l’AIEA en Iran au cours des deux dernières décennies n’ont été possibles qu’à la lumière de la coopération et de la bonne volonté de l’Iran”, a déclaré le ministère des Affaires étrangères. a également souligné le porte-parole.