La moitié des enfants du navire humanitaire Ocean Viking ont “fui les centres français”

Plus de la moitié des enfants qui ont débarqué du navire de sauvetage des migrants Ocean Viking la semaine dernière ont fui les centres d’accueil des migrants, ont déclaré les autorités françaises.

Quelque 26 des 44 jeunes non accompagnés ont échappé aux structures mises à leur disposition, a indiqué vendredi le conseil de la région sud du Var dans un communiqué.

Trois ont quitté les centres le lendemain de leur arrivée le 11 novembre, les 23 autres partant les jours suivants, a déclaré le responsable départemental Jean-Louis Masson aux médias français.

Pendant ce temps, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré cette semaine que 44 des 234 migrants au total risquent d’être expulsés “dès que leur état de santé le permettra” – tandis que d’autres pourraient également être expulsés.

Le navire humanitaire Ocean Viking fait son entrée dans la base militaire de Toulon, en France, le vendredi 11 novembre 2022 (Daniel Cole/AP)

M. Darmanin a autorisé à contrecœur le navire de sauvetage maritime à accoster à Toulon lors d’une dispute sur son sort qui a menacé les efforts de l’UE pour partager autour des demandeurs d’asile.

L’accueil français de l’Ocean Viking a déclenché la fureur des rivaux d’extrême droite du gouvernement français.

Les défenseurs des migrants ont exprimé leur soulagement mais ont déploré qu’il ait fallu des semaines pour trouver un port pour le navire, l’Italie refusant de le laisser accoster.

Vendredi, ils ont juré de renvoyer leurs navires en Méditerranée pour sauver d’autres personnes en détresse.

L’Ocean Viking a débarqué ses passagers au port de Toulon – des personnes d’Érythrée, d’Égypte, de Syrie, du Bangladesh, du Pakistan et d’autres nations, dont 44 mineurs non accompagnés et des enfants de trois ans à peine.